Le Bleu Russe (par Dolorès Bauchet) texte de 2003

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Bleu Russe (par Dolorès Bauchet) texte de 2003

Message  Admin le Ven 29 Oct - 19:38

Le bleu russe
________________________________________
Fiche d'identité
Développement de la race: années 1800
Pays: Grande-Bretagne
Type: poil court
Poids maximum: 6 kg
Corps: élancé et élégant
Les plus: robe bleu-gris unique et tempérament agréable
Attention: La forme de la tête de ce chat trahit parfois son ascendance siamoise récente
Le saviez-vous ?
- On dit que le tsar de Russie et la reine Victoria étaient tombés sous le charme de ces chats.
- Le bleu russe s'appelle aussi chat d'Arkhangelsk, archange bleu, chat de Malt, bleu de Norvège, bleu d'Espagne, chat espagnol bleu, américain bleu, et russian shortair! La domination "bleu russe" fut officialisée en 1939.
- Depuis la dislocation de l'ex-URSS, on a appris qu'il existait encore des chats russes d'ascendance bleu russe authentique. Ces chats sont désormais introduits dans les lignées occidentales.

Son histoire
Après leur première introduction en Grande-Bretagne, les Bleu Russe ont souvent été exposés aux côtés des british shorthair bleus. Leur taille inférieure jouait pourtant souvent en leur défaveur dans les concours. Il fallut attendre 1912 pour que des catégories distinctes soient établies. Ces chats furent alors exposés en tant que "bleu étrangers". Leur nombre déclina rapidement après la Seconde Guerre Mondiale, au point qu'ils faillirent disparaître. On les sauva grâce à des croisements avec des siamois blue point. Mais ces croisements produisirent des bleus russes au corps allongé qui ressemblaient fort à des Siamois. Depuis, les éleveurs essaient de revenir à l'aspect originel caractéristique de ces chats. La texture de leur robe soyeuse aux reflets argentés est un trait particulier de la race.

Grands voyageurs
Des marins ont probablement introduit les Bleus Russes en Amérique du Nord à la fin des années 1800. La race semble ensuite s'être éteinte, et ce n'est qu'à la fin des années 1940 (date à laquelle une partie des Bleus Russes ayant subi l'influence des siamois furent importés aux Etats-Unis) que la race éveilla de nouveau l'intérêt.
Le bleu russe est le seul chat à poil court originaire de l'ex-URSS. On pense qu'il vient de la région du port d'Arkhangelsk. Quand ce félin est apparu pour la première fois en Grande-Bretagne, à la fin des années 1800, il était dénommé "archange bleu". Sa fourrure, courte, épaisse et brillante, est son meilleur atout, avec ses yeux d'un vert vif. Le nez et les coussinets sont de la même couleur que la robe.


Le Bleu Russe
Histoire :
Avez-vous déjà vu un chat bleu ? Non, me direz-vous. Dans le monde félin, la couleur bleu désigne simplement un chat gris décliné dans différentes nuances.
Le Bleu Russe porte en lui une histoire compliquée. Cela apparaît dans le grand nombre de noms qui lui furent donnés au fil des temps ; d'après la légende, les premiers sujets ont débarqués de leur Russie natale en Angleterre à la fin du 19ème siècle, apportés dans les soutes des bateaux de commerce.
On les appela tout d'abord chats de l'Archange ou Archange bleu (du nom du port d'Arkhangelsk situé sur la mer blanche). Puis vint le nom de chat de malte, chat bleu ou chat espagnol.
Des chats bleus existaient déjà en Europe et jusqu'en 1912, tous les chats étaient exposés dans la même classe, donc mélangés avec les Chartreux et les British Shorthair et ce n'est qu'en 1939 qu'il prit la dénomination définitive de BLEU RUSSE.
La seconde guerre mondiale marqua le déclin, pour ne pas dire, la fin de l'élevage du bleu russe, pour ne réapparaître que dans les années 60 où quelques éleveurs britanniques et scandinaves firent subirent aux quelques sujets restant des croisements avec des siamois porteurs de bleu ! Le bleu russe y gagna certainement ses beaux yeux verts mais en affinant beaucoup trop sa silhouette, lui donnant au passage l'air d'un siamois. Les éleveurs firent donc machine arrière pour revenir au type initial dans les années 65 en interdisant les mariages avec les siamois.
C'est également en 1900 que les premiers sujets arrivèrent aux USA, mais ce n'est que dans les années 60 que la race atteint sa popularité outre-atlantique. Le bleu russe est aujourd'hui surtout très répandu aux USA, dans les pays scandinaves, en Grande Bretagne et en Allemagne et au Japon où il est vénéré. Il n'a vraiment démarré en France que dans les années 80 avec l'élevage de Madame ROBIN (qui a cessé toute activité depuis plusieurs années) et par celui de Madame AILLAUD, notre Vice-Présidente, à qui nous devons tout dans l'amélioration de la race.
TYPE "ANGLAIS OU TYPE "AMERICAIN" :
Grande polémique ! En schématisant un peu, disons que le premier nous présente un chat assez grand mais bien proportionné, un pelage un peu foncé, une très bonne fourrure et de très beaux yeux verts ; le second est un chat un peu plus léger avec une robe beaucoup plus claire et des yeux plus pâles.
Il en faut pour tous les goûts et les deux types "marchent" aussi bien en expositions l'un que l'autre ; tout dépend de la préférence du juge et de son pays d'origine.
A l'heure actuelle, la couleur claire a la préférence mais qui sait si dans quelques années ne ferons nous pas machine arrière pour revenir à un gris moyen ?
De toute façon, il ne faut pas aller vers un hyper type car la couleur allant en s'éclaircissant de plus en plus et il sera bien difficile de voir le tipping argenté qui fait la beauté de la fourrure du Bleu Russe. Le mieux est d'essayer de conserver ce qui ce fait actuellement : prendre la qualité de fourrure et la couleur des yeux du type anglais mais recueillir chez le type US sa morphologie plus légère ainsi que sa couleur.
Type "Anglais" Type "Américain"

Caractère :
Le bleu russe est de bonne compagnie, d'une intelligence vive et très tendre ; calme et discret, très attaché à son maître avec qui il peut vivre une véritable histoire d'amour, il est un charmant compagnon. Attentif et sociable avec les autres animaux, il aune voix douce et discrète.
Il a besoin d'une ambiance calme et sereine pour s'épanouir ; c'est un timide, facilement perturbé s'il vit dans une ambiance survoltée. Voilà un chat qui aime son confort et sa tranquillité. Casanier et fervent du cocooning, il supporte assez mal tout ce qui vient troubler ses petites habitudes. La vie en appartement lui convient tout à fait, mais le fait d'être "enfermé" entre quatre murs, ne le pousse pas à l'oisiveté.
C'est un chat qui adore jouer mais qui n'est pas destructeur. Le Bleu Russe est un chat actif, qui, a ses heures, adore grimper et courir avec enthousiasme mais sans s'agiter avec excès. Bien qu'aimant la compagnie, on peut le laisser seul pendant la journée. De bonne composition, il ne manifeste pas de comportement indésirables à votre retour… bien au contraire.
Les bleus russes sont de très bons parents qui élèvent leurs petits sans aucun problème. Certains couples vont même jusqu'à se relayer pour la surveillance des chatons lorsque maman les quitte un moment, le temps de se dégourdir les pattes... http://dolores.bauchet.free.fr/bleurusse.htm
avatar
Admin
Admin

Messages : 52
Date d'inscription : 25/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://aicr.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum